Solarauto Camping

Voitures solaires : un vrai pas vers la mobilité propre

C’est avec emphase que les constructeurs automobiles mettent l’accent sur leurs voitures électriques dernier cri dans les salons internationaux, notamment au Mondial de l’Automobile de Paris le mois dernier. Prônant le zéro particules polluantes, de grandes marques cherchent à redorer leur image tout en faisant la chasse aux bonus écologiques. C’est que l’État français participe aussi de cette dynamique. Cependant, si les voitures électriques ne rejettent pas de CO2, dire qu’elles ne sont pas polluantes est un euphémisme, compte tenu de la grande dépendance de la France à l’énergie nucléaire. Au lieu d’attendre des élus la mise en place d’énergies propres, d’autres concepteurs se penchent sur une voiture verte révolutionnaire : la voiture solaire auto-rechargeable.

Sustainable transport concept. 3D Illustration.

Sion : une voiture propre, économique et simple d’utilisation

En cours de conception, la citadine Sion de la start up munichoise Sono Motors est une innovation aussi révolutionnaire que proche des besoins des utilisateurs, du moins dans les grandes villes. Pour seulement 16 000 € dans sa version Extender, Sion dispose d’une autonomie de 250 km et ses panneaux solaires intégrés lui permettent de parcourir en moyenne 30 km par jour sans la recharger. Loin d’une voiture au rabais, Sion peut atteindre une vitesse maximum de 140 km/h et accueillir jusqu’à 6 passagers. Non seulement la batterie de Sion se recharge seule, mais la voiture reste beaucoup moins chère que la nouvelle Renault Zoé, qui s’achète à partir de 27 069 €.

 

Solarauto Titelbild
Loin de viser le seul bonus écologique, Sono Motors pousse la réflexion bien plus loin que les grands constructeurs en proposant un système de ventilation incroyable : de la mousse naturelle introduite dans le véhicule, présentant l’avantage de filtrer la pollution de l’air et ne demandant aucun entretien, le lichen se nourrissant exclusivement de l’humidité de l’air. Sion est aussi une invention pratique. Les petites réparations peuvent être réalisées chez soi en commandant les pièces à changer par la poste et en consultant les tutoriels de réparation en ligne. Voiture non seulement rechargeable, elle permet elle-même de charger vos appareils électriques jusqu’à 2000 watts en les branchant directement sur sa batterie.
Encore au stade de prototype, Sion est prévue à la vente à partir de 2018, si la start up réunit les fonds nécessaires.

Moos Lüftung Solarauto

Hanergy, l’énergie verte made in China

Enfin, le spécialiste chinois de l’énergie solaire Hanergy Holding Group a dévoilé cet été quatre modèles de voitures auto-rechargeables via un film solaire recouvrant les véhicules. Léger et flexible, ce dernier rend possible la production d’énergie propre sur presque n’importe quel support comme un ordinateur, un smartphone ou encore un sac à dos. Dans le cas des voitures présentées, il permet de produire jusqu’à 10 kWh d’électricité pour 6 heures d’ensoleillement, de quoi parcourir 80 km par jour sans rechargement d’après Hanergy. Combien ces voitures vont-elles coûter est encore une question sur le tapis. Le groupe prévoit une commercialisation d’ici 3 ans.

 

La recherche en matière de véhicules propres continue et ne se limite pas aux grands groupes, mais la conversion énergétique ne se fera pas sans les consommateurs. Ces véhicules sont-ils capables de performances égalant nos voitures thermiques actuelles ? Les panneaux et films solaires peuvent-il recharger le véhicule les jours de grisaille ? Des bornes de rechargement seront-elles en nombre suffisant pour effectuer de longs trajets ? Si les consommateurs français sont encore frileux à l’idée d’acheter une voiture électrique, les sociétés d’autopartage, qui couvrent les besoins de mobilité quotidiens en ville, pourraient les premières en faire bon usage.

Texte : Caroline Paboeuf
Images : Sono Motors GmbH




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre